Ruiner le temps

Le lecteur est assis. Son image réduite à trois doigts d’une main tenant un livre. -o- Le matin, ville silencieuse. Seul le chant des oiseaux. Ils chantent le souvenir du printemps.  -o- retrouver la moulure des vieilles portes, la feuille d’acanthe, la tresse ourlée, trame invisible des jours, se frayer un chemin entre les signes,lire, relire, … Lire la suite Ruiner le temps